Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marie Chevalier

Le blog de Marie Chevalier

un blog pour mes écrits,et pour y recevoir mes amis

Publié le par marie chevalier
Publié dans : #défis croqueurs de mots

 

 

Cette élégante estampe qui apparemment évoque une histoire mystérieuse… Qui sont ces personnages ? Que disent- ils ? Que vont- ils faire ? A vous de nous le raconter.

                                                                            

Estampe

Sophie et Jeanne étaient deux amies qui se connaissaient depuis plus de vingt années.

Elles avaient eu le même parcours : mariage, puis  cadres dans une grande entreprise de vêtements de luxe et justement leur plus grand  plaisir étaient de se raconter leur séjour au Japon. Elles n’y étaient restées que deux jours enfermées dans un sous-sol en réunions super urgentes et confidentielles avait dit leur patron. En fait, elles n’avaient rien vu au dehors car les femmes, peu nombreuses d’ailleurs à ce colloque, étaient vêtues à l’européenne. Mais quand  ils  quittèrent le pays, elles eurent droit  à un superbe cadeau, une jolie estampe qu’elles devaient mettre dans le hall de  l’entreprise au nom des bons rapports entre les deux pays financiers.

Dès leur retour, elles furent chargées par la direction de faire venir  un encadreur et surtout de veiller  à ce que lorsque la  porte de  l’entreprise s’ouvrait sur des clients,  ceux-ci soient subjugués par la beauté de  l’œuvre.

Sophie et Jeanne étaient dubitatives. Certes la peinture était jolie, mais ces femmes  semblaient sortir du même moule. Habillées d’un long manteau de couleur vive, une fourrure sur la tête cachant les cheveux, tenant un énorme chien au bout d’une chaîne, elles n’étaient pas sympathiques. Elles l’avaient d’ailleurs fait remarquer à leur patron qui les avait sermonnées et leur avait demandé une fois de plus de se taire sur tout ce qui  concernait cette estampe. Il s’agissait d’un cadeau, on n’en parlait  plus.

C’était mal connaître  nos deux jeunes femmes ! Elles commencèrent à imaginer la vie que pouvaient bien avoir ces deux japonaises.  Elles avaient l’air sérieuses et surtout très attentionnées  à ce que pouvait renifler  leur chien. Un énorme  bâtard  qui avait quand  même l’air gentil.  Par contre ce que portait au cou la seconde !  Elles avaient éclaté de rire en s’imaginant un renard vivant  puis elles avaient opté pour un petit chien puis enfin pour un chat. Bref elles ne le sauront  jamais !

En attendant, leur séjour  au Japon leur avait donné envie d’en savoir plus sur  les estampes et  dès  leurs prochains congés, elles  envisageaient d’y aller seules, en touristes. Au moins elles en apprendraient plus qu’enfermées dans un sous-sol !

Chaque fois qu’elles entraient le matin, elles ne pouvaient s’empêcher de regarder ce tableau  et bizarrement de  saluer les deux femmes. 

Jusqu’au jour, ou  Sophie plus  folle que Jeanne  se mit dans la tête que celle qui tenait le chien la regardait.  Elle n’eut de repos  que lorsqu’un client s’arrêtant  devant la toile dit à sa femme : amusant la  perspective on croirait qu’elles nous suivent du  regard enfin celle qui a  le chien car l’autre, son visage est  perdu dans la fourrure d’un animal.

Nos deux complices comprirent tout de suite que lui non plus n’avait pas réussi à déterminer quel genre de bête était sur l’épaule de la plus grande !

Elles rirent et rassurée, Sophie convint que pas un instant elle n’avait eu peur… enfin pas trop… elle savait bien que ce n’était pas possible que la dame du tableau la suive des yeux  voyons ! … quoique…


 

 

 

 

 

Commenter cet article
M
C'est le rouge des manteaux et la taille imposante du chien mastiff qui m'ont fascinée, je pense que le petit animal porté sur l'épaule est un modèle réduit du gros toutou.
Les Cabardouche ont beaucoup apprécié votre interprétation, ils vous en remercient, Marie, et vous prient de bien vouloir excuser le retard pour le commentaire...
Répondre
M
pas de soucis moi non plus je n'ai pas le temps parfois d'aller voir toutes les prouesses des "collègues" mais nous sommes quand même fidèles bonne soirée !bises
M
d'accord bisous
Répondre
R
Je viens de recevoir le programme
Je vais participer
sur golondrina63auv.canalblog.com
Répondre
D
un texte vivant, reflétant bien la vie de personnes sillonnant le monde dans des salles de réunion (je connais quelqu'un travaillant dans une grande maison à Paris et visitant surtout les bureaux) Mais cette fois ci, ça y est il y va pour de bon et pour plusieurs jours pour visiter.
Le capitaine Dom a suggéré que Luciole83; toi ou moi relevions le prochain défi (après son opération soit vers le 11 mars). Est ce que tu souhaites le relever ?
(j'ai posé la même question à Luciole, merci de me répondre. Au cas où aucune de vous ne peux le relever, je le ferai)
Bises et bonne soirée
Répondre
M
coucou
hélas je préférerai que tu le fasses. je n'ai jamais fait désolée ! bises
A
Bravo pour le défi.
Bonne fin de semaine !
Répondre
M
merci pour ton passage et bonne fin de journée également bises
J
une histoire originale et fort bien contée ! Amélie Nothomb apprécierait je croit bises
Répondre
M
merci Jeanne beau compliment bises
L
Géniale idée ! Bravo Marie, j'ai vraiment apprécié l'originalité de ton texte ! Quant au petit animal, je ne suis pas arrivée à le discerner.. J'ai cru que c'était une drôle de fourrure au manteau....
Merci
Bisous
Répondre
M
merci Luciole , je trouve que ce défi n'était pas très facile (sourire!) mais bon on aime défier ou pas ! bises
J
en voilà une belle histoire... je vais mieux regarder l'estampe !
Répondre
M
merci Josette oui il y a des tas de choses à voir (rires!!)
J
Une estampe qui suscite bien des questions en effet , bravo pour cette histoire qui intègre modernité et tradition
Bonne soirée
Bises
Répondre
M
merci Jazzy pas facile cette fois le défi bises

Articles récents

Hébergé par Overblog