Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marie Chevalier

Le blog de Marie Chevalier

un blog pour mes écrits,et pour y recevoir mes amis

Publié le par marie chevalier
Publié dans : #défis croqueurs de mots

Nous sommes en 2500 d’étranges créatures ont investi la planète.

mi – robots mi  créatures de légendes.

Adeptes du lipogramme elles se sont chargées d’éliminer toute lettre G de leur vocabulaire.

A nous d’imaginer un dialogue ou une histoire en nous inspirant de cette photo.

 

Horrible cauchemar

Nous sommes en 2500.

Un million seulement d’êtres humains ont échappé à la terreur. 

C’est ainsi que  nous appelons ce qui nous ai tombé dessus il y a  quelques semaines.

Il faisait très froid, mais cela nous connaissions  bien.  Nous  étions  sans arrêt  couverts de fourrures  prises sur les cadavres des  loups et des ours qui mouraient de faim. 

Cela nous plaisait bien.  On pouvait ainsi survivre. On avait encore  le droit de  faire du feu avec les  poutres des maisons  que nous démolissions au fur et à mesure de nos besoins en chaleur.

Tout était blanc. Une énorme boule  était tombée  un jeudi soir et avait enseveli toute la planète.  Elle s’était accrochée au sol et  nous marchions dessus au risque de perdre nos  pieds, tellement c’était  froid. 

Dans d’autres temps, ils avaient un nom pour exprimer cette matière dure et froide  mais  la voix qui s’était élevée venant de nulle  part mais se répercutant  partout avait été claire : si nous  prononcions  ce nom nous  mourrions sur le champ. Nous nous souvenions très bien que c’était  très joli ces flocons  mais cette pluie froide en refroidissant devenait … le mot interdit…

Bien que les conditions de vie  soient épouvantables, nous ne voulions  pas mourir et nous trainions  notre faim, notre  ventre vide  en dérapant sans cesse sur ce sol fabriqué par nos envahisseurs. Car bien que nous  ne les voyions  jamais, nous étions certains que des  êtres  étaient venus en même temps que cette boule  immense.

C’est  ma  mère qui le vit la  première; devant  nous, dans cet espace désert et immense, deux  choses  hideuses  s’affrontaient.  De où sortaient ces monstres en fer ?  Nous ne le saurons  jamais  car ce qu’ils étaient en train de faire était tout simplement un duel pour  savoir lequel remporterait  la terre.

Ce fut le plus  petit.  L’autre se broya et pire fondit devant l’autre  pour ne laisser qu’un morceau d’acier en fusion.

Nous avions compris une chose. Il fallait  les chasser et essayer de  les trouver pour les exterminer. Comment ?  En faisant un énorme feu  avec les quelques  arbres  qui restaient  plantés dans le sol et  les jeter dedans.  L’idée était bonne  mais  comment  savoir où les trouver ?

Ce fut l’alarme de mon téléphone qui me réveilla en sursaut.  Il me fallut du temps  pour réaliser que j’avais rêvé. 

Je ne saurai donc  jamais  comment  me débarrasser de ces  monstres. Ou alors si : en jetant les jeux vidéos de  mes enfants  au feu.  A force de les  voir sur leurs tablettes, je finissais  par penser  qu’ils existaient.

 — Maman, maman, viens voir dans la cour,  vite ! Il y a des petits bonhommes en fer qui se battent.

Je m’évanouis et  personne ne sut jamais pourquoi ….

 

 

Voir les commentaires