Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marie Chevalier

Le blog de Marie Chevalier

un blog pour mes écrits,et pour y recevoir mes amis

Publié le par marie chevalier
Publié dans : #défis croqueurs de mots

Etant donné que le Père Noël est déjà passé dans vos chaumières, on va changer un peu les règles.Je propose cette fois de donner la parole au Père Noël. Vous lui avez écrit votre lettre et il vous répond .

Vous n’écrirez pas une lettre au Père Noël, c’est lui qui vous écrira en utilisant la récolte de mots suivante :

joliment –  crêpe – tintinnabuler – soleil – joie – smartphone –

(s’) embarbotter – cascade – santé  et j’ajoute le mot « rognons »  

 

Chère madame

 

J’ai lu avec beaucoup d’attention votre lettre du vingt- deux décembre, qui entre nous était joliment écrite.

Hélas,  ce qui m’a beaucoup dérangé par contre est que vous demandiez pour votre gamin de six ans, Victor,  un smartphone et une tablette… ?

Mais il est bien trop jeune voyons  pour se polluer l’esprit avec  ces engins ! Il va s’user la santé et ses yeux et ne pensera même plus à jouer vraiment avec des jeux de son âge !

Ne croyez surtout pas que c’est pour vous ennuyer que je vous réponds ainsi mais lisez bien ce qui suit :

Au lieu de le faire grandir trop vite, emmenez-le donc le soir de Noël manger des crêpes.  Vous habitez Paris, vous trouverez facilement. Vous verrez de la joie dans son regard, de l’émerveillement. S’il ne fait pas trop mauvais, un petit rayon de soleil par exemple,  le jour de Noël quand tout le monde sera parti,  allez donc  au jardin du Luxembourg près du bassin. Oh bien sûr ce n’est pas une cascade  mais  pour les enfants  c’est  formidable. Ils  peuvent louer des bateaux et les téléguider. Magnifique, vous verrez que pour exprimer sa joie et surtout tellement ému,  il s’embarbottera sans pouvoir vraiment vous expliquer comme il est heureux.

Dans ses yeux, il y aura des étoiles et il entendra tintinnabuler des clochettes dans sa tête.

Et quand  bien fatigués, vous rentrerez tous les deux, il est sûr que ce sera le plus beau Noël que vous lui aurez offert depuis sa naissance ! Je vous  promets qu’il s’en souviendra toute sa vie.

Il faut savoir choisir parfois, et il est bon que nous rognons un peu de nos  préjugés au profit de l’aventure.

Noël s’est rendre heureux, et le bonheur ne s’achète pas.

Vous avez bien compris mon message, madame la maman de Victor ?  Je vous souhaite à tous les deux un joyeux Noël, j’arrête d’écrire  ma plume s’est cassée, et j’ai d’autres  lettres qui m’attendent

Amicalement

Le Père Noël.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires