Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marie Chevalier

Le blog de Marie Chevalier

un blog pour mes écrits,et pour y recevoir mes amis

Publié le par marie chevalier
Publié dans : #recueil de poésie

 

 

Environ 43 poèmes. Quelques-uns ont été pris dans mon recueil FLORILEGE (nouvelles et poèmes) que certains ont lu. J’ai fait ceci afin qu’ils se retrouvent groupés dans un seul endroit.

un poème de ce recueil 

 

Chagrin

Une chatte tigrée

Rousse et blanche

Sa compagne

Sa confidente

A disparu

On la retrouve

Dans un fossé

Morte.

Elle la prend

Dans ses bras

Ne veut pas y croire

Elle pleure

Des jours entiers

Elle a six ans.

Voir les commentaires

Publié le par marie chevalier
Publié dans : #recueil de nouvelles

 

 

 

 

un nouveau recueil de  43 nouvelles et textes divers

 

Quelques extraits :

On ne l’aimait pas

Extrait

… Elle était déjà au téléphone avec ma sœur. Cela dura presqu’une heure et quand je revins, les yeux gonflés d’avoir trop pleuré, ma mère riait.

— Tu vois ta sœur est d’accord avec moi et pire, ce type tu sais quoi ? Elle va le draguer rien que pour te prouver qu’il ne tient pas à toi !

Ce fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase. C’était un vendredi saint je m’en souviens car il pleuvait des cordes comme souvent. Ma sœur ne travaillait pas ayant pris une journée de congés pour partir avec des amis quatre jours à Deauville. Bien sûr je n’étais pas invitée….

 

La plante

Extrait

… Il nous avait recommandé une plante indépendante, ne demandant pas d’entretien quelques arrosages vraiment par temps très sec et la cerise sur le gâteau, fleurissant toute l’année. Ce qu’il nous avait caché c’est qu’en huit jours, elle avait pris un mètre de hauteur et ses feuilles très larges étaient deux fois plus grosses que lorsque nous l’avions achetée.

Vous verrez cette fleur fait des miracles, vous m’en direz des nouvelles… avait dit le brave homme…

Prends soin de toi

Extrait

… Elle avale son café, se douche, prend au hasard des vêtements propres. Peu lui importe lesquels, elle est tellement fébrile qu’elle n’a plus aucune notion de ce qu’elle va se mettre sur le dos. Seule compte la terreur de sortir de chez elle. Qui n’a pas eu un jour des angoisses ne peut comprendre…

 

Etc…. Je ne dévoile pas tout. A vous de lire si vous le souhaitez !

 

Voir les commentaires