Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Marie Chevalier

un blog pour mes écrits,et pour y recevoir mes amis

défi 117 "duos" croqueurs de mots

Publié le 24 Février 2014 par marie chevalier dans mes textes divers

Défi n° 117 " Duos "


1 Choisir l’un des binômes ci-dessous  :

Alain Delon et Louis XIV
Amélie Nothomb et Picasso
Général de Gaulle et Muriel Robin
Denis Diderot et Simone de Beauvoir
Brigitte Bardot et Rudyard Kipling
Molière et Florence Foresti
Napoléon et Mystinguette


2 Choisir ensuite un lieu de rencontre ci- dessous  :

 Au pied de la Tour Eiffel
Lors d’une Croisière
Au Jardin des plantes
Au bois de Boulogne
Dégustation aux Hospices de Beaune
Dans une allée de la forêt des Dhuis
Dans les jardins de l’Elysée lors de la réception du 14 Juillet

Ecrivez ce qu'ils peuvent bien se raconter ...
affinités, désaccords  sous la forme qui vous plaira .... 

 

J’ai choisi Alain Delon et Louis XIV Au bois de Boulogne

 

 

— Promenons-nous dans les bois  pendant que le loup n’y est  pas !

— Que vous  êtes sot mon pauvre ami !

— Allons  allons,  rions !  il fait si beau ce matin mon prince !

— Je ne suis  pas  prince mais roi, combien de fois devrais-je vous  le répéter  et ne l’oubliez pas, nous avons  horreur des erreurs !

— Mais nous le savons cher  maître, nous le savons !

— Alors tenez-vous derrière  moi, il ne  manquerait plus que  mes vassaux vous prennent  pour le roi !

— Mais nous sommes  le  roi, cher Louis ! Vous  n’êtes qu’une  pâle imitation.

Ecoutez la foule dans ce bois de Boulogne réputé pour  n’y voir que des  gens  bien nés, écoutez ce que crient  vos « amis » : Alain, Alain, Alain ! Au pouvoir !  Jamais cher  Louis, je n’ai entendu acclamer de la sorte  votre  prénom.

— Venez rentrons, ils sont trop lourds, ils ne savent pas reconnaitre  un roi d’un pâle  gredin de cirque que vous  êtes  mon cher Alain. Vos pieds sentent encore la bouse et  vous ne savez  pas  marcher avec vos bottines  sans les  crotter. Il ne s’agit  pourtant que de feuilles  mortes  mais  c’est plus fort que vous, à vouloir me rattraper  vous allez  glisser ah ah !

— Ne vous fâchez  pas mon prince,  nous savons aussi nous faire discret, nous attendons  notre  heure.  

 

Fin

 

 

 

 

commentaires

défi 116 (croqueurs de mots)

Publié le 10 Février 2014 par marie chevalier dans mes textes divers

 

 

Défi 116 croqueurs de mots

 

hopper05.jpg 

 

 

 

Tableau d’Edward Hopper, faire parler ces personnages à votre guise, MAIS....

En acrostiche s'il vous plaît

Votre page formée avec « Croqueurs de Mots » !

 

 

 LA DISPUTE

 

Chérie, tu veux bien m’écouter quelques instants ?

Roland, quand cesseras-tu de vouloir absolument me raconter ton journal !...

Oh ! Je voulais simplement te dire que Julie était décédée.

 Quoi ?  Julie ? Celle que tu voyais régulièrement soi-disant  pour ton travail ? 

 Uniquement pour le travail en effet et tu le sais très bien… 

 

Elle est morte de quoi ?  De faire trop la fête ?
 

Une maladie foudroyante annonce le  journal sans donner plus de détails..
 

Roland, je pense vraiment que tu en étais amoureux mais  je m’en fichais!

Surement pas, ma douce, tu sais bien que je n’aime que toi......

 

 

Dis-moi, tu te fiches de moi  là ?  

En fait, je me fiche finalement de ce que tu peux penser de moi...  


Mais tu es odieux ! Et tu te moques de moi sur un ton Roland !

Oublie-moi et replonge- toi vite dans ta musique!

Tu sais quoi ? c'est souvent comme cela que les couples se séparent.

Se  séparer ?  Tiens voilà une idée intéressante, je sors respirer un peu.

                                                                       

 

 

 

commentaires