Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Marie Chevalier

un blog pour mes écrits,et pour y recevoir mes amis

douloureux souvenir (poème)

Publié le 15 Janvier 2011 par marie chevalier

 

                                                              Douloureux souvenir

 

 

Le mois d'août est arrivé
Avec son cortège de souvenirs.
Je ne peux vivre ce mois
Sans penser qu'il y a des années
J'étais avec toi,
Heureux et  amoureux.
Mais tu ne voulais pas de moi.
Tu disais qu'il était trop tôt
Que nous avions le temps
Et surtout que tu ne voulais pas
Te marier par obligation.
Entends par là
Parce que tu ne voulais pas
Te retrouver enceinte.
Tu avais pourtant l'âge
De ne plus avoir peur,
Mais j'ai respecté ton vœu.
J'ai rencontré une autre femme
Qui elle, était prête
A faire mon bonheur,
A  m'aimer avec son cœur
Et surtout était prête
A me donner son corps.
J'y pense encore…
Que serait-il advenu de nous
Si tu avais consenti ?
Si tu avais voulu me donner
Ce que je te demandais ?
C'est-à-dire : tout de toi :
Ton amour, ton cœur, ton corps
Et tes yeux que j'appelais
MES yeux bleus,
Comme si déjà tu m'appartenais !
Quelle douleur cette séparation !
Un jour orageux d'août !
Quand je fus obligé de te dire :
Une autre que toi a pris ta  place
Elle va avoir un bébé,
Un bébé que je lui ai fait.
Je t'ai vu pâlir, puis très droite,
Te tourner vers  moi,
Tes yeux bleus pleins de stupeur.
Je suis  parti en courant.
Ne voulant plus te regarder
La honte en moi,
Mais aussi, l'idée qu'il fallait
Que je te dise tout cela.
Ai-je bien fait ?
Que serions-nous devenus ?
Si au lieu d'elle, c'était toi
Qui, aujourd'hui serait ma femme
Et  la  mère de mon enfant ?
Nul ne le saura  jamais.
Je vis avec ce fantasme depuis.
Avec cette question sans réponse.
Je ne t'ai jamais revue.
Et  maintenant au crépuscule de ma vie
Je pense que tout est  bien ainsi.
Mais mon amie, mon amour
Dans mon cœur
Tu es là depuis toujours.
Je crois avoir été trop fougueux,
Je n'ai pas su attendre
Que tu sois décidée à t'ouvrir
Pour moi, à te donner.
Quelle impatiente de jeunesse
Qui a tout gâché et qui me ronge
Quand  je me souviens !
Quand je te revois dans mes songes.
Comme tu m'as  manquée !
Comme tu me  manques
Plus encore en ce mois
De  souvenir.
Mais je me tais, je n'ai pas  le droit
Aujourd'hui encore
De te faire souffrir.

 

Fin

 

 

commentaires

un tresor dans un cadre en bois

Publié le 11 Janvier 2011 par marie chevalier

 

 

 

julie

 

 

 

 

 

 

                                  UN TRESOR DANS UN CADRE EN  BOIS

 

 

Il m’arrive souvent de regarder un tableau, ou plutôt une photo que j’avais prise, il y a des années de ma chatte Julie. Elle est partie au royaume des chats en 1997 et depuis cette photo ratée, je l’ai faite encadrée et l’ai mise dans mon bureau. Mais avant cela, elle était sous mon lit, sans cadre dans du papier « pelure ». il ne se passait pas un soir sans que je la contemple, les larmes de tendresse me mouillant les yeux. Et puis, nous avons fait aménager un bureau et immédiatement, elle a eu sa place sur le mur, dans un modeste cadre en bois. Je regarde souvent cette photo et j’ai l’impression que si je cassais le cadre ou s’il tombait et que l’image soit souillée, ça me rendrait malade et j’aurais l’impression de perdre Julie une seconde fois. Il ne s’agit que d’un cadre, que d’une photo mais c’est la seule, pour laquelle je pleurerais si je la perdais. C’est pourtant un objet inanimé cloué au mur, mais je serais prête à frapper si on venait à y toucher. Ce tableau m’apaise, c’est sûrement ma Julie qui m’envoie de là où elle dort, des ondes positives ! je préfère en sourire car si je raconte cela, on va me prendre pour une illuminée, ce que je ne suis pas, je vous le promets.

commentaires

douleur et plaisir des mots

Publié le 7 Janvier 2011 par marie chevalier

 320 3318075bis

 

 

 

Bonjour tout  le  monde,  simplement une  petite information :

 

J’ai  fait une compilation de  tous  mes recueils de  poésie  libre dans un seul  qui se présente  sous  la  forme  cartonnée, et écrit en Monotype Corsiva, ça a de  l’allure  ma  foi lol



Il reprend les poèmes de : 

 

Envies et regrets

Encore des  mots

Pleurer ou rire

Incertitudes

Souvenirs et pensées 

 

 Il se trouve  là :

 

http://stores.lulu.com/marieded

 

 Merci d’aller  y  jeter  un œil.

commentaires