Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Marie Chevalier

un blog pour mes écrits,et pour y recevoir mes amis

defi 58 (papotages)

Publié le 27 Juin 2011 par marie chevalier in défis d'écriture

DEFI N° 58

PAPOTAGES

je vous propose de continuer

le dialogue entamé

par ces dames!

LES-FEMMES-PARLENT

 

Assises sur le pas de la porte, Françoise questionne Marie:

 

— Alors, ce week-end à Paris? Ça s'est bien passé?

 

— Ne m’en parle  pas, je suis encore toute retournée !

 

— Raconte vite, tu l’as vu alors finalement ?

 

— Bien sûr, il m’attendait gare Montparnasse et nous sommes allés  déjeuner  dans une grande brasserie en face.
— Vous avez pu vous balader un peu dans  Paris ? 

 

— Heu...  A vrai dire nous avons surtout  perdu un temps fou dans les  magasins. Il voulait absolument  m’emmener  à une dédicace d’un de ses  amis, mais disait que ce que je  portais sur moi n’irait pas,  tu te rends compte ?

 

— Je me rends compte que tu es tombé sur  le rustre de  première  ma douce, ça ne se fait  pas  ça, quelle  honte tu as du éprouver !

 

— Pas du tout, il m’a  convaincue, je t’assure. Il faut dire que je n’avais fait aucun effort  car j’avais  pratiquement  le costume du pays sans la coiffe tu vois  le tableau !

 

— Mais c’était normal Marie, puisque tu devais aller représenter la Bretagne  au Salon de  l’agriculture, tu  n’allais  pas changer de  toilettes  toutes  les heures, il a compris  ça  j’espère ?

 

— A vrai dire, tu vas  être très contrariée, mais nous ne sommes  pas allés  au salon. Il a voulu me faire voir  le petit appartement qu’il s’est acheté Place des Vosges.

 

— Mazette, il ne se refuse  rien ton inconnu !

 

— En fait il s’agit de sept chambres de bonne au sixième étage, mais il a  bien arrangé  ça, c’est  mignon et on découvre  Paris  de sa  terrasse…
— Alors si je comprends bien, ce type  t’a  menti en te disant qu’il allait te faire visiter  Paris ?

 

— Pas du tout ! Il  m’a fait visiter  son appartement et  ma foi d’un commun accord,  nous  avons voulu rester  ensemble, à l’abri de tous.
— Et vous avez fait quoi ?  Jouer aux cartes  peut-être ?

 

— Mais  non Françoise, nous avons relu mon roman et l’avons corrigé !

 

— Ah ?  Tu  me souffles  là, vous  n’avez fait qu’écrire ?

 

— Ben oui que voulais-tu que nous fassions  d’autre à nos  âges ?

 

— En effet, suis-je bête, mais tu me connais, je suis très fleur bleue et  je vous  voyais déjà …

 

— En effet, tu as  l’esprit vagabond et  les  idées  mal placées, tu oublies que  nous avions  décidé  de nous rencontrer  dans ce  but, car c’est bien gentil le virtuel, mais  pour échanger  sur un roman afin de  l’éditer,  il vaut mieux que  l’éditeur soit d’accord.

 

— Bien sûr … Mais tu avais dit aussi  que tu allais au salon de  l’agriculture.. Passons 

 

— Toi, ma Françoise tu te fais des idées ! Tu n’imagines  pas que  j’aurais  trompé  mon Alfred  quand  même !

 

— Mais Alfred est mort  il y a  50 ans !

 

 — Et alors c’est toujours  mon mari !

 

— D’accord, ne te fâches  pas et ce roman il va être édité  quand ? 

 

— Dans  le courant du mois, enfin Paul me l’a  promis.

 

- Ah ! Parce que tu l’appelles  Paul bien sûr.

 

— Bien sûr !

 

Françoise  n’était pas vraiment convaincue  mais  fut bien obligée de croire  à cette  histoire Marie ne  lui aurait pas menti. N’empêche que si cela lui était arrivé  à elle, peut-être que cela  se serait terminé autrement. Mais  ça elle ne  l’a pas dit  pas  à son amie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Lyly 28/06/2011 06:07



Bonjour Marie


Elle est toute charmante ta participation !


Pourquoi faudrait-il que tous les rendez-vous soient amoureux, en effet !


Belle journée, bises, Lyly



marie chevalier 28/06/2011 08:56






 en effet  !!!



Tricôtine 27/06/2011 20:55



hihi !! merci Marie c'est sympa comme tout cette idée de rencontre réelle pour une édition de livre, j'aime bien l'idée que Françoise garde par devers elle au final ! bonne soirée, merci d'avoir participé aux papotages de la coquille



marie chevalier 28/06/2011 08:55



merci à toi bisous et bonne  journée  !!



m'annette 27/06/2011 12:52



encore une histoire qui nous entraîne bien au-delà de la visite de paris, et c'est très réussi!


Il faudra nous donner le nom du roman!


merci pour cette participation, et gros bisous



marie chevalier 27/06/2011 17:03



Merci de ta visite, le roman?  je vais l'écrire (rires!) pour l'instant je fais plûtot dans les nouvelles. c'est plus dans mon tempérament, plus court et  plus vite fini. Bisous
Marie