Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Marie Chevalier

un blog pour mes écrits,et pour y recevoir mes amis

le temps béni des porte-plumes

Publié le 14 Mars 2011 par marie chevalier

   Il fut un temps où nos  doigts

Rongés  par l’encre,

Et les lèvres usées  par  la succion

Permanente de nos bouts de  porte-plumes,

Il fut un temps,  dis-je  où à la récréation

Les filles  couraient  lire 

Leur petit papier chiffonné

Que leur amoureux du jour

  Leur avait glissé

Sous la  jupe,  en les frôlant 

Lors de  la  mise en rangs deux par deux…

Déjà le fait d’être  si près de  l’élu

D’être  attentive à ses reniflements

Attentive à lui tendre un mouchoir

Pour ne  pas qu’il perde son auréole

De beau garçon, la morve au nez,

Nous  rendaient toutes “rosissantes”

Ah ! ce temps  béni ou l’avenir

Que nous savions devant nous

Nous  paraissait  si lointain !

Aujourd’hui, un mot doux  sur  le net

Une rencontre  furtive dans un bas-hôtel

Et hop le tour est joué! 

Et  ne restent, non pas  les remords,

Mais  les regrets de  n’avoir plus  10 ans 

Et surtout  de n’avoir plus

De  porte-plumes

Ni d’encre sur les doigts

Mais que des impressions

Furtives d’avoir peut-être

Rater quelque chose,

Au temps des porte-plumes? ? 

 

 

 

 

Commenter cet article

Tinkle Bell 10/04/2011 14:01



Je découvre, grâce aux croqueurs de mots et à ses fidèles adhérents ce joli poème qui sent si bon l'enfance de la génération des baby boomers, dont je fais partie 


Il m'arrive aussi d'avoir encore de l'encre sur les doigts. l'informatique ne m'a pas détournée du plaisir d'écrire à la main.


Bonne journée !!



marie chevalier 10/04/2011 17:08



oui moi aussi je découvre de vrais  talents cachés  grace  aux croqueurs de  mots  !


merci à toi d'être venu (e)?  (rires!)  mettre un petit mot.
Moi aussi j'écris toujours  à la  main mes nouvelles ou mes poèmes, même  mes romans;  mais cette  fois au crayon papier le plus souvent, ensuite  je viens  les
taper. Cela  me  permet d'écrire  n'importe où et en ce moment  dans mon jardin ! et de me corriger un peu en tapant.   amitiés;



Bascou Marie 04/04/2011 16:43



Très joli ...



marie chevalier 04/04/2011 17:14



pareil merci ma  grande  et bisous 



Parisianne 15/03/2011 13:33



J'aime beaucoup ce texte Marie, je trouve aussi que les choses ont une fâcheuse tendance à aller parfois trop vite chez les jeunes. Par contre, j'ai toujours de l'encre sur les doigts

Grosses bises
Anne