Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Marie Chevalier

un blog pour mes écrits,et pour y recevoir mes amis

jeudis en poésie : le virtuel

Publié le 26 Avril 2012 par marie chevalier in jeudi en poésie

LE VIRTUEL NE TUE PAS

 

Qu’elles se nomment

 

Grisette

Ciboulette

Coquillette

Bidouillette

Frisette

Ou Blanchette,

 

Elles sont toutes là.

Espérant le prince

Qui passera

Ou passera pas ?

Les paris vont bon train

Il n’a  pas salué

Vous avez remarqué ?

Il l’ignore ?

Seraient-ils séparés ?

Pourtant ça avait l’air de marcher ?

Mais  non ! vous ne comprenez pas

Une autre est arrivée

Qui se nomme :

Rebecca

Ou Martha

Ou Clara,

Ou Atomica

Ou Jumacha

Ou …….. ?

 

Ah oui ?

Elles aussi ?

Puisque je vous le dis !

Marinelle,

Arielle,

Fontelle,

Canelle,

Isabelle.

Ou….. ?

 

Laquelle de ces nouvelles

Aura droit ce soir

Aux mots doux susurrés

D’un doigt léger

Sur  les claviers de :

Jesuislà

Quefaisjelà ?

Pourquoipas ?

Ou de :

Homme seul

Hommelibre

Hommecultivé

Homme sincère

Ou ……. ?

 

Et si ce n’étaient que des leurres

Toutes ces  phrases, tous ces mots

Qui embaument le  cœur ?

Le soir quand  arrivent nos maux ?

 

Si nous pouvions nous passer

De tous ces fantasmes

Qui font rêver certes,

Mais nous laissent inertes

Plus  malheureux encore

Que  la veille et moins

Que demain.

 

Si……

Commenter cet article

Mimi des Plaisirs 27/04/2012 20:22


Une bien originale manière d'évoquer les rêves et les dérives dangereuses des rencontres virtuelles où le mensonge est parfois le maître mot...
 Mais avec "Les Croqueurs et les Croqueuses", pas de danger en vue, non?
 Bonne fin de semaine, Marie.

marie chevalier 27/04/2012 20:26



bien sûr que non, nous savons faire la  part des choses  lol merci pour ton passage  bonne soirée à toi



Jeanne Fadosi 27/04/2012 10:50


joliment décrit, même si c'est une part du virtuel que j'ignores complètement... ces dérobades de gens qui ont tout pour être heureux dans la vie concrète, et qui trichent au bout du clavier,
m'interrogent sur la santé de nos sociétés. Bises et belle fin de semaine

marie chevalier 27/04/2012 11:17



Hélas Jeanne, j'y suis allée  pour me documenter et "jouer la tchateuse"  c'est une micro- société où tous les  problèmes (maladie-dépression-mal être) sont étalés à des inconnus.
Un besoin de communiquer sans doute? en tous cas j'ai eu droit à des confidences  "limites" . par contre ai-je aidé quelques personnes en détresse?  je l'espère . bises et
bonne journée à toi


du coup je vais  mettre sur ce blog un essai que j'avais écrit quand je fréquentais ces "lieux" lol



CyclePoetique 26/04/2012 20:37


Ce poème m'évoque cette chanson de Julie Zenatti "une grande rousse aux yeux verts". 


http://www.youtube.com/watch?v=GUenG9st214


Par désespoir, crainte de la solitude, les gens s'inventent un personnage... Mais je crains que cela n'amène qu'à la désillusion...


Très joli texte qui interpelle ! Le virtuel... Un peu ? Oui ! Beaucoup ? A voir... Trop ? Non !!  


 

marie chevalier 26/04/2012 21:06



je vais aller  l'écouter en tout cas  merci pour ton commentaire  bonne soirée à toi  Marie



enriqueta 26/04/2012 19:42


Cadeau :


http://c-estenecrivantqu-ondevient.hautetfort.com/archive/2012/04/26/defi-virtuel-debat-reel.html#comments

marie chevalier 26/04/2012 20:24



je vais aller voir  merci bises et bone soirée  Marie



enriqueta 26/04/2012 11:38


Un texte très rythmé, qu'on a envie de chanter! Tu évoques là un aspect du virtuel qui me touche particulièrement puisque j'ai rencontré mon amoureux sur un site de rencontre...mais il m'a fallu
embrasser bien des crapauds avant de tomber sur "mon prince". Merci pour ta participation!

marie chevalier 26/04/2012 11:50



Oui cela  peut effectivement déboucher sur une belle histoire d'amour, mais  aussi comme tu le dis  on peut aussi essuyer vraiment des "horreurs"  (rires!) bises  à toi
et merci de ton témoignage 



Nicole 26/04/2012 09:58


Joli texte pour un danger perfide et une triste réalité qui peuvent détruire les plus vulnérables. Merci Marie, plein de bises pour toi.

marie chevalier 26/04/2012 10:24



Tout à fait Nicole. j'ai pu constater en discutant avec des  gens des tchats que c'était extrèmement  dangereux si nous ne sommes pas "équilibrés" dans  notre propre vie 


 bisous et  bonne journée  Marie



Parisiannne-Musardises 26/04/2012 08:51


Bonjour Marie,
Extra ce petit poème lucide juste ce qu'il faut pour nous faire dire, attention, vigilance permanente sans tomber dans la paranoïa !
Bonne journée dans le vent et la pluie !
Bises


Anne

marie chevalier 26/04/2012 10:21



Merci Anne, oui j'ai écumé les tchats du net  pour faire des nouvelles et des  poèmes   c'est un
autre monde dans notre monde, amusant ...  triste aussi parfois. Merci de ton passage  bises  Marie



unsoirbleu 26/04/2012 08:21


Non, le virtuel ne tue pas ... en principe. Mais combien s'y égarent ? J'aime bien ta façon de présenter ... le danger !

marie chevalier 26/04/2012 10:23



Merci à toi de ton passage. non il ne tue pas  mais  il peut  être extrémement dangereux.. et faire beaucoup de mal. cela dit  il fait réver aussi? alors?  


bonne journée à toi Marie