Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Marie Chevalier

un blog pour mes écrits,et pour y recevoir mes amis

Elle n'est plus là...

Publié le 26 Avril 2012 par marie chevalier in mes nouvelles

 

                                                         ELLE N’EST PLUS LA

 

Trois heures du matin : Jacques se réveille comme depuis des semaines : complètement en sueur et oppressé. Ses draps sont humides et  il tremble. Il est si mal : Combien de temps va-t-il encore durer ? Combien de temps tiendra-t-il le coup ?

Cela fait maintenant six mois que sa compagne l’a quitté et pourtant il sent encore son parfum dans  toutes les pièces de  la maison. Il sent la pression de ses doigts quand elle  lui prenait la main dans la  nuit pour se rassurer.

Il entend encore son souffle quand  elle se retenait de ne  pas gémir de douleur.

Il entend  sa voix quand  elle lui murmurait qu’elle allait le laisser seul et que ça la rendait encore plus triste.

Il se lève, abruti de fatigue et de manque de sommeil.  Vite  de l’air et surtout allumer la télévision pour rompre ce silence et se sentir vivant.  Il ouvre la  porte-fenêtre qui donne sur un jardin maintenant à l’abandon. Pour qui ? Pourquoi  l’entretiendrait-il maintenant qu’elle n’est plus là ?

 Il a allumé  la lumière sur sa terrasse et regarde  sans voir les trois pots de fleurs  fanées qu’elle avait plantées avant  qu’elle….

Une envie folle de  la rejoindre le  prend aux tripes.  Il avance dans l’air glacé de la nuit, nu et en chaussons.

Un chien aboie au loin.

Des frôlements légers dans les arbres : sans aucun doute la lumière dérange les oiseaux qui y nichent.

Il s’en fout, plus rien ne l’importe : elle n’est plus là…

Tremblant de froid maintenant,  il enfile  un slip et un tee-shirt et se fait chauffer un café. 

Il est quatre heures trente du matin. Sa nuit est finie, le jour va bientôt se lever.

Il va enfouir son chagrin, ses angoisses, sa douleur et son manque d’elle jusqu’à …Ce soir……

 

 

 

 

Commenter cet article

jill bill 21/05/2012 19:08


Bonsoir Marie.... Un seul être vous manque et tout est dépeuplé, la vie n'a plus de saveur... Le veuvage, l'absence et pourtant encore un parfum... comme une présence et les souvenirs de sa
compagne aux derniers instants, non il ne faut pour se laisser mourir de chagrin, elle ne le voudrait pas.... merci Marie... c'est fort prenant ! Amitiés de jill

marie chevalier 21/05/2012 19:32



Merci à toi . Cette petite histoire est vécue par mon meilleur ami. cela fait 5 mois qu'elle est  partie et il vit l'enfer...  mais  effectivement, il veut reprendre  espoir
et vivre. Nous l'aidons du mieux que nous  pouvons  bises  à toi



harmonie37 16/05/2012 00:00


J'aime ces mots qu'on ne dit pas.


Vivre malgré l'absence, vivre dans le souvenir, mais vivre tant que le temps de partir  n'y est pas.


 


Ces mots me font penser à ma patiente qui fait son deuil péniblement, ces mots qu'elle ne peut réellement posés, qu'elle me susurre parfois.


 


Oui, c'est triste mais c'est la vie aussi avec ces deuils et ces tristesses.


 


Merci Marie de ces mots qui se posent de toutes douceurs.

marie chevalier 16/05/2012 09:07



merci Harmonie. c'est exactement ce que je voulais que l'on comprenne  en lisant ces quelques mots  bises  à toi  Marie



Parisiannne-Musardises 26/04/2012 13:01


Terrible et si joliment dit...

marie chevalier 26/04/2012 13:02



Merci Anne  bises et bonne journée