Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Marie Chevalier

un blog pour mes écrits,et pour y recevoir mes amis

défi 75 (croqueurs de mots)

Publié le 20 Février 2012 par marie chevalier in défis d'écriture

Défi 75 En bref : couvre-chef! A partir de ce mot, on écrira ce qu'on voudra ! Une seule condition : glisser Qui m'aime me suive ! dans son texte.

 

Qui m’aime me suive !

 

Comme tous les dimanches matin, nous partions à vélo à la ville voisine où nous avions la chance d’avoir un extraordinaire marché.

Ce qui nous intéressait particulièrement était les légumes. Mon frère bien plus âgé que moi n’appréciait pas ces sorties dominicales.

En effet c’était le jour de foot avec l’équipe justement de la ville où nous nous rendions. Il ne supportait pas les rires de ses copains quand il déposait son vélo avec le panier accroché au guidon.

 

Il  subissait les quolibets du genre : Tiens un footeux par ici, à vélo en plus, te manque plus que la casquette mon gars, tu sais qu’il ne faut pas sortir sans couvre-chef ici. Nous sommes en altitude.

 

Tout le monde riait sauf Eric, qui me disputait pour se venger.

 

  — Tu ne pourrais pas venir seule faire les courses, Maman dit que tu n’es pas très éveillée, mais elle n’a pas tort. En plus, elle m’agace à vouloir absolument que je mette cette casquette avec laquelle je suis ridicule. Tu as bien entendu les potes se moquer de moi.

 

  — Mais elle te va très bien cette casquette, je t’assure. En plus, Maman dit que l’on doit toujours avoir quelque chose sur la tête pour éviter le froid. Tu sais bien que nous en sommes à moins douze degrés ce matin.

 

— Et alors ? J’ai des cheveux non ?

 

— Il n’empêche que ce couvre-chef te protège et te va très bien en plus. Tu as vraiment une tête à porter des chapeaux ou des casquettes.

 

— Ce que tu peux être idiote !

 

Et c’était ainsi tous les dimanches. Maman nous recommandait d’être prudents, de ne surtout pas oublié de nous arrêter au croisement des routes etc... Mais surtout elle insistait pour que nous portions des gants, des cache-nez et des … couvre-chef ! Moi j’aimais bien.

 Elle m’avait tricoté un bonnet en douce laine écrue et ça m’allait bien. Mais c’est vrai qu’Eric était ridicule avec sa casquette. Je ne lui disais pas, il m’aurait frappée je crois, de vexation et de colère.

 

Ses copains n’étaient quand même pas très sympas de se moquer mais bon, ils le connaissaient bien. Il était gentil Eric.

 

Et puis quand sur le terrain de foot, ils se retrouvaient tous et que de sa voix de fausset, il leur criait : Qui m’aime me suivre ! C’était un grand moment de délire. Toute son équipe courait dans tous les sens et ratait invariablement le ballon.

 

Forcément, il était gardien de but, alors quand tous se précipitaient dans le filet, un coup de sifflet les ramenait vite à leur place.

 

Mais j’adore mon frère et il me le rend bien. Avec ou sans casquette il est beau comme un dieu car c’est mon Dieu.

 

MC

Commenter cet article

Lenaïg 03/03/2012 07:56


Un beau récit doux amer, plein de tendresse, d'humour et de retour dans l'enfance où les gamins peuvent être cruels entre eux. En te lisant, on rit maintenant en étant conscient qu'à l'époque,
c'était sérieux ! Bravo, Marie, amitié.

marie chevalier 03/03/2012 17:03



merci à toi  très bonne fin de journée  bises  Marie



Catheau 21/02/2012 18:13


Ce n'est pas commun, une déclaration d'amour à un frère !

marie chevalier 21/02/2012 18:33



Non cela a d'autant plus de  valeur   merci de ton passage  et bonne soirée



Tricôtine 20/02/2012 19:49


Bonsoir Marie, les chapeaux nous ramènent à l'enfance souvent, adultes rarement on se couvre le chef ... le ridicule d'une casquette non avoué à l'époque ça a dû être largement pardonné depuis !!
merci pour ton texte les Dieux sont beaux même avec un chapeau !!

marie chevalier 20/02/2012 20:07



rires!! n'est ce  pas  !! bises  et  merci d'être  passée 



M'moizelle Jeanne 20/02/2012 19:40


Que de tendresse dans ces souvenirs... et quelle chance d'avoir eu un frère !


Je t'embrasse.


Jeanne

marie chevalier 20/02/2012 20:08



je t'embrasse aussi bonne soirée  !



askelia 20/02/2012 19:29


Merci pour ce doux souvenir !

marie chevalier 20/02/2012 20:07



merci à toi d'être  venue le lire  bonne soirée



ABC 20/02/2012 17:15


Avec ou sans casquette il devrait être heureux d'avoir une si gentille sœur !

marie chevalier 20/02/2012 17:18



Il doit  l'être c'est sûr  !!! en tout cas  merci d'être  passée  et bises 



Jean-Pierre 20/02/2012 17:11


Très beau texte ...plein d'amour ...

marie chevalier 20/02/2012 17:16



merci Jean-Pierre. je me suis  laissée allée  à visiter chez toi et  j'ai eu des  larmes  en lisant  "Utopie" je sais  ça n'a rien à voir avec le couvre-chef
mais je n'ai pas trouvé d'endroit où t'en parler  ! bisous  Marie



harmonie37 20/02/2012 15:36


Un texte plein de tendresse comme je les aime.


 


Bisous

marie chevalier 20/02/2012 16:41



bisous  harminie37 et merci pour ton passage



Dominique 20/02/2012 14:25


Bonjour Marie,


C'est beau et tendre !


Bises


Dominique

marie chevalier 20/02/2012 15:00



merci Dominique de ton passage  ! bises et bonne  journée



enriqueta 20/02/2012 13:00


Emouvant souvenir.

marie chevalier 20/02/2012 16:40



Merci de ton passage et bonne fin de journée 



chloé Noura 20/02/2012 09:39


J'aime bien le coup de qui m'aime me suivre de ton frère gardien de but! c'est sûre c'est pas gagné! Texte plein de tendresse pour ton frère que tu adores avec ou sans casquette! Joli moment de
lecture qui me rappelle de souvenirs d'enfance! Cordialement . chloé

marie chevalier 20/02/2012 16:39



Merci Chloé  j'ai bien aimé écrire ce texte entièrement de "composition" car je n'ai pas de frère   bonne fin de journée à toi



Nicole 20/02/2012 09:36


Pauvre Eric ! Tu l'aimes bien heureusement ! Il est "brave", comme on dit par ici ! Bravo, Marie ! Bisessssssssssssssssss

marie chevalier 20/02/2012 16:38



on le dit  aussi par chez nous  (rires!) bises  Nic