Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Marie Chevalier

un blog pour mes écrits,et pour y recevoir mes amis

defi 74 (croqueurs de mots)

Publié le 6 Février 2012 par marie chevalier

Pour les Croqueurs de mots.

 

Qui n'a jamais aimé un objet démesurément (et pas seulement quand vous étiez enfant) ?

Qui n'a jamais cru qu'une machine pouvait avoir une personnalité ?

Qui n'a jamais personnifié un objet (en lui donnant un nom par exemple) ?

Qui n'a jamais parlé à une machine ?

Choisissez un objet / une machine et racontez- nous sa vie humanisée et ses relations avec vous (ou avec un autre humain) qu'elles soient positives ou négatives.

 

Comme il m’a manqué !

Je dirai comment  mon réveil et moi avons tissé des liens d’amitié douloureuse parfois.
Je n’ai pas toujours été gentille avec lui, il m’est arrivé de  le  battre, de  le  propulser contre  le mur, mais  n’est-ce pas cela aussi : aimer ?

Souffrir  par ce que l’on aime est  la  pire des choses qu’il peut  arriver  à un être humain.
Je vous explique quand même  pourquoi nous nous accrochions, car quand  je  mets des mots  à la suite  ainsi, cela ne semble  pas très clair et pourtant !

J’avais aimé ses formes rebondies et ses deux  macarons sur les côtés qui tintaient joyeusement dans  la boutique d’antiquaire. J’avais eu le coup de foudre, vraiment, cela parait fou, mais  il était magnifique. Bien sûr  un peu vieilli, un peu patiné  mais  je  me faisais  forte  de  lui redonner toute sa belle allure.

Je l’avais  d’abord lavé avec un savon non corrosif, essuyé  délicatement et pris une  peinture  brillante  ressemblant  étrangement  à la sienne. J’avais eu de  la chance, alors avec mon pinceau qui me servait à faire mes aquarelles, je l’avais  embelli, il était rutilant.

Tous  les soirs  je tournais  le bouton qu’il avait dans  le dos et  joyeusement, je m’endormais. Nous étions en vacances.  Souvent  à la fin de la nuit, je le regardais avec ma  lampe de poche et  pouvait voir ainsi qu’il avait bien suivi la fuite du temps. Heureuse, je me rendormais  car il m’annonçait toujours des horaires qui ne changeaient rien à mon sommeil. J’avais tout mon temps.

Hélas, tout a une fin. Les vacances étaient terminées et  je rentrais  dans mon petit appartement avec comme  compagnon, ce magnifique objet. 

Je lui parlais, le caressais et  quand  j’avais remonté  complètement le système de sonnerie, je dormais tranquille. Je savais  qu’il veillait sur moi et qu’il ne  me  laisserait pas seule  le lendemain matin.
La  première fois, j’ai cru à une  invasion de musiciens dans  ma chambre. Il m’a fait sortir du lit, hirsute, hagarde  mais  je l’ai regardé avec attendrissement. Il avait fait son boulot. J’étais  à l’heure à mon bureau  ce matin-là. Je dois bien avouer que  pendant toute  la durée de  notre  complicité, je ne suis  pas arrivée une seule fois en retard.

Mais  je n’en pouvais plus. Il était trop bruyant. Me faire ainsi sursauter tous  les  matins, c'était trop. J’essayais de lui dire de  sonner  moins fort. Rien n’y faisait.
A cause de  son âge son doute, la sonnerie  n’était plus réglable. Alors,  je pris une grande décision :

J’allais  m’en débarrasser et vite ! Deux ans de vie commune, je ne  le supportais  plus et pourtant  Dieu m’est témoin que  je  l’ai adoré.

Alors  samedi dernier… je suis allée chez  l’antiquaire et  lui ai rendu. Il m’a affirmé qu’il le garderait au cas où je changerais  d’avis. Mais non, c’est trop dur.

J’ai du mal à supporter son absence  mais  je tiens bon. Cette saloperie de  réveil à piles me joue  maintenant  un air de  musique douce  pour  me réveiller.
Ça fait  dix jours que  je l’ai et je suis arrivée  trois fois en retard au boulot.

Je vais aller rechercher  le mien chez  l’antiquaire. J’essaierai d’être  plus tolérante avec lui….Il faisait cela  pour mon bien…

Je n’aurais  jamais dû le  laisser  seul chez cet antiquaire, pourvu qu’il me reconnaisse…

MC

 



 

 

 

 

Commenter cet article

enriqueta 31/10/2012 11:38


Tricotine étant malade, elle n'a pas pu faire d'annonce pour mon défi n°89, par conséquent je pense qu'il faut qu'on se débrouille pour "faire tourner la
bateau" en son absence. Par exemple, avec la bonnne vieille méthode du "bouche à oreille". Merci de ton éventuelle participation. Pour les Croqueurs de Mots.

marie chevalier 31/10/2012 11:42



en effet  merci à toi  je vais aller voir cela chez toi tout  de suite  bises  Marie



M'moizelle Jeanne 11/02/2012 10:40


Coucou ! Je viens un peu tard, mon réveil n'a pas sonné, il a plus de quarante ans et sa voix grésille ou pas.. car c'est un auto-réveil qui m'apporte les nouvelles et quelques fois je préfère ne
rien entendre !!


J'ai aimé ton texte  et te dis à bientôt  !


Je t'embrasse


Jeanne

marie chevalier 11/02/2012 11:21



ah !! !ces vieux coucous! ils  fatiguent que veux-tu! l'important est que tu sois  passée et que tu aies aimé! je t'embrasse moi aussi et bonne journée Marie



Dominique 07/02/2012 17:37


Bonsoir Marie,


C'est une histoire touchante, que celle de ce réveil.Il est vrai que les anciens reveils avaient plus d'allure; ceux d'aujourd'hui  ne resemblent à rien.


Amicalement


Dominique

marie chevalier 07/02/2012 17:48



merci pour ton commentaire  bonne fin de journée et  à bientôt  pour de nouvelles aventures


amitiés  Marie



Jeanne Fadosi 06/02/2012 22:58


Ah tu m'as fait bien rire avec tes retards au boulot ...


J'ai hébergé il y a longtemps pour le dépanner un neveu qui était cuisinier et dont les nuits étaient très courtes vu ses horaires. Il avait un engin comme tu le décris avec deux grosses cloches
sur le côté mais cela ne suffisait pas à le réveiller à coup sûr : il le mettait dans une assiette choisie exprès pour la faire vibrer, avec des pièces de monnaie dans l'assiette :!!!!


bises et belle fin de soirée

marie chevalier 07/02/2012 11:23



oui j'ai connu cela aussi quel boucan  au réveil ! on sursaute un tantinet, je t'assure  !! merci de  ton commentaire  bises Marie



enriqueta 06/02/2012 18:46


Voilà une magnifique histoire d'amour orageuse, digne d'Hollywood. 

marie chevalier 06/02/2012 20:12



rires!! en tous cas  merci pour ton commentaire  bonne soirée à toi ! Marie



ABC 06/02/2012 17:26


Une belle histoire ! Ma montre moi me joue des tours, depuis que j'ai abandonné la bonne vielle montre mécanique de ma communion, je devrais peut-être faire comme toi, essayer de la retrouver
????

marie chevalier 06/02/2012 17:28



absolument, elle t'en sera reconnaissante  ! bises 



Jean-Pierre 06/02/2012 17:18


Merci de ton passage chez moi !


J'ai bien aimé ce "réveil" qui m'a réveillé de l'engourdissement que le froid crée en moi !


Bonne soirée

marie chevalier 06/02/2012 17:29



il était fait pour ça  au départ


le bougre, mais il a voulu trop en faire  bises  à toi



Tricôtine 06/02/2012 14:24


bonjour Marie, et oui il n'y a pas mieux que les vieilles mécaniques bien huilées pour nous contenter , pas de défaillance électrotechnique !! je me souviens d'un  presque jumeau du tien,
planté dans une assiette emplie de pièces de monnaie et pourtant je ne me réveillais pas !! merci pour ton texte c'est un bel objet que ce réveil à cloche !! bon lundi croqueur

marie chevalier 06/02/2012 14:31



Coucou Tricotine, merci d'avoir partagé avec ta  lecture la nostalgie de ce qui ne  nous créait pas de soucis. Bonne journée à toi Marie



harmonie37 06/02/2012 13:26


Quelle ingratitude !!!


Il ne faisait que son boulot !!!!


 


Bon, je te l'accorde une invasion de musiciens dans ma chambre au réveil, je fout tout le monde dehors et le réveil avec !!!!


 


Et puis ce retour de remord tu fait pardonné de suite !!!


 


Je me suis régalée de ce texte.


 


Bisous

marie chevalier 06/02/2012 13:52



ton commentaire  m'a fait sourire et c'est bien . Merci à toi bonne journée  Marie



Parisianne Musardises 06/02/2012 10:59


Bonjour Marie,
L'amour vache  trop drôle !
Bonne journée
Bises
Anne

marie chevalier 06/02/2012 11:30



Ah  mais c'est qu'elle l'aime son réveil !! rires  ! merci à toi Anne bisous  Marie



Nicole 06/02/2012 09:29


J'adore ! Bravo, Marie ! Plein de bises.

marie chevalier 06/02/2012 11:28



merci Nicole  je me suis amusée avc ce défi ! bisous  à toi


 



chloé Noura 06/02/2012 09:20


J'ai bien aimé le passage avec l'invasion des musiciens qui tout d'un coup sonne en accélérant le rythme comme la sonnerie du réveil! j'ai  pas eu de mal à imaginer la scène et ça m'a
beaucoup amusée! j'ai beaucoup aimé les contrastes : lent/rapide; Tendre/ colérique! Bravo à toi, bien trouvé et mené. Cordialement. chloé

marie chevalier 06/02/2012 11:30



mzerci Chloé  pour ton passage et ton commentaire  bonne journée à toi