Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Marie Chevalier

un blog pour mes écrits,et pour y recevoir mes amis

défi 56

Publié le 29 Mai 2011 par marie chevalier in mes textes divers

 

 

L'histoire commence ainsi:

Un soir d’orage, où le bruit du tonnerre se mêlait à un plastiquage, près de la maison de Dumè , .... à vous de continuer

Voici les questions:

1- Pourquoi la porte du frigo est-elle ouverte ?

2 - Pourquoi y-a-t-il une chaussure à l'intérieur ?

3- Pourquoi le grand-père est-il couché dans l'entrée ?

4- Que fait le parapluie dans le lit conjugal ?

5- Où est passée la grand-mère ?

6- Pourquoi la bouteille est-elle vide ?

7- Où sont passées les casseroles ?

8 - Qui a dit que c'était impossible ?

9 -Pourquoi lundi ?

10- Que fait le chat chez les voisins ?

                                                      :* :* :* :* 

                                           LA MARIEE ETAIT BELLE DE NOUVEAU

 

Un soir d’orage, où le bruit du tonnerre se mêlait à un plastiquage, près de la maison de Dumè, Jean  et Annie, deux jeunes ados qui s’embrassaient sous  un arbre, se mirent à courir sans savoir vraiment où ils allaient,  terrorisés.

La  première maison éclairée fut la  bonne, ils s’engouffrèrent dans la cour et  essayèrent de tambouriner à la  porte, sans succès. Ils décidèrent  d’essayer d’ouvrir et  malgré une résistance, ils finirent  par l’entrebâiller. Stupeur, un homme  qu’ils reconnurent comme étant le  propriétaire de  la maison, Monsieur Ferrari, le grand-père de  leur  pote  Jean-Louis, était allongé dans son couloir et bloquait de ce fait  l’entrée.  Ils se  penchèrent  et constatèrent qu’il  dormait complètement ivre. Ils comprirent quand ils  virent une  bouteille de Chivas  vide  près de  son bras.

— Il est encore bourré, murmura  Jean.

Ils avancèrent dans le couloir en appelant  madame Ferrari mais  hélas  personne ne  répondit.  Devant la chambre  ils  marquèrent un arrêt et  se décidèrent  à pousser la  porte, pas très rassurés.
Et là, encore une surprise  les attendait : un parapluie était  dans le lit, sous les draps.  Ils trouvèrent un  mot collé sur  le  manche : je  préfère dormir avec un parapluie qu’avec un ivrogne… Joli ! s’exclama Annie et en plus  courageuse  la  mamie ! Elle doit avoir fait ses valises et rejoint son amant !

— Mais c’est impossible, intervint  Jean , que tout cela commençait  à énerver, elle aurait fermé sa maison, et pourquoi aujourd’hui lundi  plus qu’hier ? 

— En tout cas, je te fais remarquer que  leur chat n’est  pas là, elle a  dû le donner  à garder aux voisins, je l’ai aperçu tout  à l’heure  quand on est  passés devant leur pavillon.

Préférant en rire ils  se dirigèrent vers la cuisine  car ils avaient une  petite  soif.

— Ah ! Le frigo est ouvert, et le comble, c’est une chaussure qui retient  la  porte ? 

— Elle ne s’arrange  pas  la  mamie du copain!

— Attends il y a encore  un post -It de collé !

 Si jamais tu refermes cette  porte, la chaussure va t’exploser au visage  et ce sera  bien fait !

— On peut dire qu’ils ne s’entendaient  pas  bien, les petits vieux hein ?  constata Annie, pendant qu’elle s’apprêtait  à se faire chauffer de l’eau pour  boire un thé. Elle cherchait vainement  les casseroles et  appela  Jean.
A ce moment –là un éclair  plus fort que  les autres les fit regarder par  la fenêtre et ce qu’ils virent  les stupéfia :

Une  grosse voiture faisait des  manœuvres dans la cour pour sortir et stupéfaits, ils reconnurent  la grand-mère Ferrari au volant. Elle  partait en emmenant  les casseroles qu’elle avait attachées  à l’arrière de  la voiture et une grande affiche collée sur  la glace arrière  annonçait :

JUSTE  LA FIN D’UN MARIAGE !

 

Quel talent, madame Ferrari on avait envisagé le  pire et  finalement  vous allez  enfin être libre !

 

Jean et Annie applaudirent pendant que  la  mamie leur faisait un grand signe au revoir par  la  portière.

Silence…

Jean ?  Tu crois vraiment que nous allons nous  marier ? 

Fin

 

 

 

 

Commenter cet article

Lyly 01/06/2011 12:18



Bonjour Marie


Je me suis régalée avec ton histoire drôlement bien tournée !


Bravo à toi ! J'aime cette mamie qui a du caractère


Je manque un peu de temps en ce moment donc, je n'ai pas pu faire ce défi et


excuses-moi de ne passer chez toi que maintenant


Belle journée, bises, Lyly



marie chevalier 01/06/2011 13:14



pas  grave  on voudrait  être  partout  mais  pas  simple   merci pour ton commentaire  et  bonne  journée  bisous 
Marie



alba 30/05/2011 21:05



C'est une approche originale, j'aime bien. Tout se tient très bien, c'est un régal !



marie chevalier 31/05/2011 13:20



merci à toi  bises  Marie



Tricôtine 30/05/2011 19:49



hihi!! ça sent le mariage explosif chez toi !! très très bien trouvé !! je me suis régalée !! merci Marie pour ce bon moment



marie chevalier 30/05/2011 20:45



j'ai bien aimé  l'écrire  lol



ANNE MARIE 30/05/2011 09:19



que j'aime cette histoire...!


anne marie



marie chevalier 30/05/2011 11:03



coucou anne-marie contente  que tu sois venue  me  lire  bises  Marie



Dominique 30/05/2011 08:57



Beaucoup d'idées, une blle histoire !!


Amicalement


Dominique



marie chevalier 30/05/2011 11:03



merci à toi de  l'avoir lu  bises  Marie



Eglantine 30/05/2011 08:30



quel talent ...pour ce polar souriant !



marie chevalier 30/05/2011 11:02



merci Eglantine  ! j'adore écrire  comme cela  "sous  thème " ! bises  Marie