Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marie Chevalier

Le blog de Marie Chevalier

un blog pour mes écrits,et pour y recevoir mes amis

Publié le par marie chevalier
Publié dans : #jeudi en poésie

Pour ce 1er jeudi poésie : 24/02/2022

le Franc qui a précédé l’Euro, de ce que ça vous évoque comme monnaie,

symbole, souvenir. Soyez francs!

 

L’Arnaque

 

J’avais l’habitude pour des raisons personnelles

De prendre des taxis régulièrement à Paris.

J’avais l’habitude de laisser une certaine somme

Que j’appelais « pourboire »

On en donnait partout, au poissonnier, au boucher

Et serveurs dans les cafés et restaurants

Et naturellement aux chauffeurs de taxi

Je calculais pour laisser environ 10/15 pour cent

Les courses étant d’environ 25/30 FRANCS.

Un jour nous passâmes à l’Euro….

Je n’ose vous dire le mal que j’ai eu

En fouillant désespérément dans mon porte-monnaie

A calculer ce fichu pourboire.

Alors souvent j’y allais d’un euro voire deux

Comme je le faisais avec les francs.
Il faut dire également que les prix au compteur

Avaient eux aussi flambé, les chauffeurs

Profitant de l’occasion pour augmenter les prix

Alors  j’ai pris le  parti de ne régler qu’avec ma carte bleue

Et de ce jour personne n’a plus eu de pourboires

Je ne suis même pas gênée car tout le monde

A profité de ce passage inutile à l’euro

Les serveurs des bars le disaient sans vergogne

Leurs pourboires avaient été multipliés par six !

Comme ce n’était pas le cas de mes revenus

Je n’ai pas honte d’avoir abandonné cette habitude

Cette tradition, qui somme tout ne servait

Qu’à faire plaisir. Mais franchement

Notre société est-elle maintenant

Prévue pour faire plaisir ?

 

 

 

 

 

Commenter cet article
A
Les pourboires, une coutume paternaliste, assez gênante !
Répondre
M
oui ainsi cela permet aux patrons de dire mais vos avez vos pourboires quand ils demandent une petite augmentation merci de ta visite
J
le pourboire est une tradition bien établie et j'ai gardé cette habitude pour le restaurant en prenant soin de le mettre dans le récipient du pot commun pour que les cuisiniers et les plongeurs y aient accès ... bises
Répondre
M
moi aussi en fait je laisse du pourboire moins qu'avant je le reconnais mais en plus ça fait longtemps que je n'ai pas is els pieds dans un resto avec ce virus on perd l'habitude des bonnes choses !
J
Arf , j'ai gardé cette tradition du pourboire même si ma retraite est peau de chagrin . J'avoue ne pas me sentir à l'aise dans un resto ou au café si je ne laisse rien .<br /> Quant au taxi, j'en prends tellement rarement que le pourboire ne grève pas mon budget .<br /> Bien relevé le défi <br /> Bises
Répondre
M
tu sais j'ai dit taxi comme j'aurais pu dire un perrier à une terrasse en attendant un train lol bises et merci de ta visite
L
vive les serveurs<br /> c'est un métier bien difficile
Répondre
M
oh que oui tout ce qui est contact avec la clientèle n'est pas facile merci de ta visite
C
Excellente participation, Marie, et j'aime bien ta conclusion. Bon vendredi. Bisous♥
Répondre
M
je trouve ces défis parfois compliqués et c'est ce qui fait leur charme bonne journée Colette bisous
M
Cela n'a pas été facile au début. Mais quand on voyage en Europe, c 'est super. Bisous
Répondre
M
sans doute Martine mais par exemple pourquoi quand j'envoie un livre en Belgique cela me coute bien plus cher qu'en France? l'euro n'a pas tout résolu lol bisous
Z
Tu as raison Marie, cette notion de pourboire a bien disparu avec l'apparition de l'Euro...<br /> Bises et bon jeudi - Zaza
Répondre
M
oui ZAZA personnellement je n'en donne plus bisous

Articles récents

Hébergé par Overblog