Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marie Chevalier

Le blog de Marie Chevalier

un blog pour mes écrits,et pour y recevoir mes amis

Publié le par marie chevalier
Publié dans : #défis croqueurs de mots

Défi CDM 196 Deux mots en toute simplicité …

Nuit et Jour

À partir de cela, vous écrirez un petit quelque chose, comme vous l’entendez : en prose ou en vers.

 

Mes nuits sont  moins belles que mes jours

 

Je me tourne et me retourne, je pousse  le drap, je le reprends, 

Je  m’assois sur le bord de  mon lit, je penche un peu la tête en avant  je respire  profondément. Je marche quelques  pas et me recouche. 

Je viens de  me réveiller comme toutes les nuits en sueur, le cœur battant la chamade. Toujours ce mauvais cauchemar. 

Je  suis dans une  maison inconnue, je fais le  ménage et plus  j’en fais  plus  c’est sale.  Pourtant je dois faire vite, je dois  partir  on m’attend. Qui ?  Je ne  le sais  pas  mais je sais que  je dois encore ranger  la chambre et  faire  ma valise. Je n’y arrive  pas et  la sonnette de  mon entrée sonne. C’est à ce moment- là que  je me réveille…

Quand je suis un peu  calmée  je regarde  ma fenêtre, les ombres des  lumières de la rue sur  mon mur, j’essaie d’entendre les  voitures qui  roulent  mais c’est silencieux grâce à mes doubles vitrages. Tout est feutré calme, angoissant.  Enfin je sombre dans le sommeil quelques heures  et soudain sursaute. Cette fois c’est le  jour, il éclaire ma chambre, mon alarme a fait son travail, fidèle elle m’a réveillée  à sept heures comme  tous les matins.

Je  m’assois sur le bord de mon lit, je  me frotte  le visage, je  penche la tête, je respire.  et  me lève.  Je marche  jusqu’à la cuisine.

 J’ouvre  la  fenêtre et regarde la rue.  Les voitures roulent, klaxonnent, les livreurs s’interpellent  les gens  marchent vite sur  le trottoir. Eux aussi vont tous les  matins  au même endroit. La vie est  là  devant moi.  De  mon cinquième étage sans ascenseur, je suis bien.  Le soleil éclaire quelques toits, il va faire beau, le jour est  levé, et moi je  ne me souviens  même  plus de mon cauchemar.

Il appartient  à la  nuit, qu’il me laisse  profiter  de la belle clarté du jour.

Commenter cet article
J
J'ignore pourquoi ton texte m'a échappé. Extra ! c'est le cauchemar du quotidien ! Heureusement que l'on ne s'en souvient que rarement de ces rêves qui habitent les nuits. bises
Répondre
M
pas grave Jeanne l'important est que tu sois passée cela me fait plaisir bises à toi et bonne journée
D
J'ai de la chance je ne suis pas sujette aux cauchemars , par contre j'ai la faculté de contrôler mes rêves en leur donnant une suite . Il m'arrive de me réveiller puis de reprendre mon rêve là où je l'ai laissé ;)
Bisous Marie et merci.
Domi.
Répondre
M
coucou merci de ta visite !
oui moi aussi parfois je peux reprendre là où je me suis arrétée et c'est génial quand le rêve est agréable!
J
Coucou Marie,
Un peu angoissant ce texte...
Peux-tu me dire comment participer au défi ?
Belle journée !
Répondre
M
Joelle merci de ta visite je te fais un mail bises
J
Heureusement oui les cauchemars s'effacent avec le jour . Le sujet des miens n'est pas tout à fait le même mais on y trouve aussi cette impossibilité à agir pour améliorer les choses , en ce qui me concerne c'est l'issue pour échapper à un danger qui se dérobe , je tourne , tourne, reviens sur mes pas mais jamais je ne trouve la sortie . Je touche du bois , voilà un bon moment que je ne l'ai pas rencontré ce cauchemar .
Bonne journée
Bisous
Répondre
M
oui ça ressemble quand même un peu cette impossibilité d'accomplir
merci de ta visite
D
la vie de la nuit a des façons bien à elle de nous embrigader dans de bizarres aventures. Un texte qui se lit jusqu'au bout et à la fin, ouf, cela termine bien. Bonne soirée et merci.
Répondre
M
merci à toi pour ce commentaire bonne soirée!
J
les nuits et leur lot d'angoisse... le jour les chasse mais elles reviendront hélas !
Répondre
M
oui c'est une catastrophe ces cauchemars !! merci pour ton passage !
J
En vieillissant on ne dort plus comme un bébé, notre vie d'adulte avec ses soucis aussi, il m'arrive de ne fermer l'œil que sur un tard, parce que j'ai en tête mille choses, ah si on pouvait se déconnecter.... ;-) au plaisir, JB
Répondre
C
Superbe texte, Marie et, comme j'♥ cette finale ! Bonne soirée !
Répondre
S
Ce défi que tu viens d'écrire me laisse .....rêveuse !
Pourquoi? C'est le genre de rêve que je fais régulièrement la nuit ( à quelques nuances près) et je me suis toujours demandé à quoi cela pouvait bien correspondre en rapport à ma vie de tous les jours. As-tu une réponse? Merci Marie pour ce beau défi !
Répondre
M
Sapho , un ami m'avait dit: tu ne veux pas mourir et tu repousses le moment en t'activant à des choses matérielles? tu en penses ce que tu veux (rire!! ) bisous et merci à toi pour ton commentaire
A
Heureusement la plupart des cauchemars s'oublient, mais pas tous... Les mauvaises nuits quoiqu'il en soit sont toujours une forme de cauchemar...
Dors bien cette nuit, je te le souhaite :-))
Répondre
M
merci ABC oui je vais essayer sans cauchemarder lol bises

Articles récents

Hébergé par Overblog