Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Marie Chevalier

un blog pour mes écrits,et pour y recevoir mes amis

défi 175 (croqueurs de mots) votre plus beau souvenir de petit désagrément

Publié le 5 Décembre 2016 par marie chevalier in défis cdm

On peut faire quelquefois d’un désagrément un atout.

Raconter, de préférence sur mode léger et sans allusion à l’actualité, votre plus beau souvenir de petit désagrément (maladie d’enfance, voyage annulé, …)

 

Il fallait en rire 

J’étais encore jeune et plein d’allant mais traumatisée par un travail stressant et fatiguant. Il faut dire que je voyais environ 300 à 400 personnes dans la  journée qui défilaient. Celui-ci pour déposer une remise-chèques, celui-là pour demander un crédit, l’autre  pour  avoir de la  petite  monnaie, l’autre encore pour obtenir une avance sur son salaire. Le plus exigeant était celui qui venait protester contre la différence entre ses  comptes et ses  relevés bancaires. Il fallait faire face, rester courtois et calme et franchement parfois  « on pétait les plombs ».

Un jour justement où je recevais un client modeste qui voulait anticiper sur  la fin du mois, je lui expliquai que cela n’était plus possible, il avait déjà largement utilisé tout ce qu’il avait et  que l’on ne pouvait aller  plus loin. J’ajoutai que  j’étais navrée, que je me  mettais à sa place, que je comprenais mais que…

Il resta assis dans le fauteuil clientèle en face de moi, bien qu’à plusieurs reprises  j’avais confirmé que  je  ne pouvais rien pour lui. A  un moment, très énervée  mais  cachant cela sous un sourire crispé je lui dis : Vous ne voulez  pas  partir ?  Pas grave, c’est moi qui vais m’en aller »

Il ne me répondit  pas. Je pris un gilet, mon sac  à mains et dignement sous le regard étonné  de mes collègues  je sortis. Je fis le tour du pâté de maison, bus un verre d’eau fraiche au  petit café  d’à côté,   et  rentrai…

Il était toujours  là, assis de la  même façon, les  jambes  bien tendues.

Mes amis commençaient à glousser, se moquant gentiment de moi. J’étais quand  même  prise de court. Je  m’assis toujours dignement devant lui et d’un air  narquois, il me demanda : il ne fait pas trop frais dehors ? Bon on reprend  où en étions-nous ?

Et là, je fus  prise d’un fou-rire  nerveux suivi par  plusieurs de mes collègues. Et lui –même se  leva et me dit l’air très sérieux : aller,  je vous ai assez ennuyée  pour aujourd’hui je reviendrai demain………

Mon seul réflexe, éberluée devant son aplomb fut de répondre sottement : OK  à demain…

Commenter cet article

ABC 08/12/2016 18:25

l'histoire ne dit pas s'il est réellement revenu...

marie chevalier 08/12/2016 19:37

non il n'est pas revenu, du moins pas le lendemain lol bises

luciole 83 07/12/2016 18:58

Ah j'ai connu cela dans mon magasin de miel ... en plus de la vidéo commentée,de la visite de la miellerie, de la dégustations gratuite....bref, au bout de 2 H, je devais être au service des traînards qui ne se décidaient pas à acheter ni à partir... sans m'énerver... l'oeil vigilant.... en pensant à tout mon travail de mise en pots et d'ensachage des bonbons...etc qui me prendra une bonne partie de la soirée et de la nuit !... et à 20 H, de les diriger courtoisement mais fermement vers la sortie !
Que d'histoires à raconter ....
Belle histoire vécue qui heureusement finie bien !
Merci et bisous

marie chevalier 07/12/2016 19:53

merci Luciole !! oui quand on travaille ou que l'on a travaillé il y a souvent des anecdotes qui font rire mais plus tard lol bises

colettedc 06/12/2016 21:51

Ouf ! Est-il retourné le lendemain, pour vrai, hélas ! D'accord, plus amusant à lire, qu'à vivre, hein ! Bonne fin de ce jour Marie ! Amitiés♥

marie chevalier 06/12/2016 22:49

non il n'est pas revenu le lendemain ouf !! et merci à toi d'être passée bises et bonne nuit

durgalola 06/12/2016 21:17

c'est très bien raconté. Tu as bien agi ; en partant un moment, tu as fait dégonflé ton stress ... tu aurais pû le secouer pour qu'il sorte ; une de mes collègues, avait pris son chef et l'avait secoué fermement car elle ne savait plus comment s'exprimer pour lui faire comprendre sa façon de voir. Bises

marie chevalier 06/12/2016 22:49

merci à toi oui je dois avouer que j'étais restée calme sur ce coup-là lol bises

Josette 06/12/2016 17:22

heureux temps où il y avait des personnes dans les banques et non des serveurs vocaux !

marie chevalier 06/12/2016 18:24

oui Josette !!! nous n'étions pas des robots et nous avons été le premiers à protester contre la suppression de personnel dûe justement à la mise en place de machines ! merci à toi d'être passée !

Chloé 06/12/2016 13:24

Il faut quand même une bonne dose de patience pour rester stoïque! Coriace ton client ! Mieux valait en rire au moins ça soulage! Bravo! Chloé

marie chevalier 06/12/2016 16:57

c'était un rire nerveux sans doute mais bon tout s'est bien terminé lol merci de ton passage

nicyrle 05/12/2016 13:31

Du vécu ! Qui, avec le temps, prend une touche d'humour. Bravo ! Tu en as d'autres comme ça ? Sûrement !!"

marie chevalier 05/12/2016 13:31

merci Nicole de ton passage bisous

Patricia 05/12/2016 11:15

je ne sais comment j’aurai agi..
J'ai apprécié la lecture.
merci Marie

marie chevalier 05/12/2016 11:24

coucou Patricia, ah! tu sais on en voyait tellement des drôles de gens que c'était un de plus en fait lol bisous

Jeanne Fadosi 05/12/2016 10:44

Ah ce genre d'obstiné doit être bien difficile à "gérer". J'imagine sans peine ton exaspération. bises et belle journée

marie chevalier 05/12/2016 11:16

le pire Jeanne c'est que c'est du vécu lol bisous et bonne journée !

Martine 85 05/12/2016 09:27

J'ai beaucoup aimé ce récit et j'ai aussi ri à la fin. Belle semaine

marie chevalier 05/12/2016 11:15

coucou Martine merci pour ton passage bisous